Entretiens familiaux 

Entretiens conjugaux

Consultations individuelles 

Personnes âgées

Professionnels

CONTACT -

250 AV François Mitterrand

85340 OLONNE SUR MER

07.83.28.56.27

RETROUVEZ MOI SUR FACEBOOK -

© laetitiatroquereau.com - Tous droits réservés

SINREN : 80980206900017

December 17, 2018

October 30, 2017

Please reload

Posts Récents

L'échec scolaire d'Estelle, un symptôme à l'école, révélateur d'une problématique familiale

November 14, 2016

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

40 ans, attention : danger !

September 8, 2017

La crise de la quarantaine n'est pas un mythe. Elle s'inscrit dans ce que dans notre jargon nous appelons « crise existentielle ».

Ces crises existentielles sont nombreuses au cours de notre existence et dans notre vie de famille : la constitution du couple, la naissance du premier enfant, l'entrée au CP du 1er enfant, l'adolescence, le départ de l'enfant, le nid vide, la retraite du premier conjoint, puis du second, le décès du premier conjoint.....

Nous appelons « crise » un déséquilibre nécessitant des modifications Elle déstabilise la famille dans son entier.

 

D'autres crises s'ajoutent à celles déjà connues et mentionnées plus haut : un déménagement, une perte d'emploi, un divorce, un accident, que sais-je encore. Tout cela oblige la famille à se rééquilibrer afin de pouvoir vivre à nouveau en harmonie. C'est un état de changement.

 

Le passage à la quarantaine en est une également. Plus ou moins profonde, plus ou moins dévastatrice, cette crise invite celui qui l'éprouve à un profond besoin de changement. Elle n'est la même pour personne. D'ailleurs, l'âge auquel elle intervient est différent selon les gens : 39, 40, 41, 42.... la crise de la quarantaine n'est pas nécessairement à 40 ans. Elle est appelée ainsi car elle est due à ce passage qui peut être délicat. Passage qui impose de faire un bilan, une pause, un état des lieux. Aussi, même si elle est ressentie par une seule personne de la famille, cette dernière en est impactée. De fait, c'est une crise que toute la famille traverse. Un entourage proche, de la communication, une prise en compte sérieuse de ce que l'autre éprouve, parfois même un accompagnement conjugal ou familial sont autant de coups de pouce qui peuvent aider et permettre un passage plus doux, et d'envisager l'avenir différemment.

 

Bouleversante, ravageuse, ou plus légère, cette crise est aussi un état de changement nécessaire.

Certes, elle peut être à l'origine de bouleversements qui ne sont pas ressentis ou souhaités par l' entourage proche (conjoint, enfants). En ce sens, la famille est invitée à aller vérifier ce qui convient, ce qui ne convient pas, ou ne convient plus. Pour autant, elle propose de nouvelles règles : de vie mais surtout de relation.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square